Le Ginkgo bilboa, meilleur allié de votre cerveau – CIAOOO

Le Ginkgo bilboa, meilleur allié de votre cerveau

Le Ginkgo biloba est bien connu de nos homologues asiatiques depuis des millénaires. Il est aujourd’hui communément utilisé pour renforcer la mémoire, améliorer les fonctions cognitives, booster l’activité intellectuelle ou encore renforcer les capacités d’attention. Il contribue également au maintien d’un bon équilibre nerveux et s’avère donc utile en période de stress ou d’anxiété.

  

Du côté de la botanique

 

Le Ginkgo biloba est le seul représentant de la famille des Ginkgoaceae connu à ce jour. C’est un arbre dit dioïque car ses fleurs mâles et femelles sont respectivement portées par des pieds différents. Il est reconnaissable à sa très grande taille qui peut atteindre jusqu’à 40 mètres de haut. 

Ses feuilles ressemblent à des éventails et sont disposées en bouquet sur les rameaux. Le fruit du Ginkgo biloba s’appelle la drupe. Elle est facilement identifiable de part son allure de prune jaune.

  

Histoire et découvertes

 

Ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba compte parmi les plus vieux arbres du monde. Les plus âgés qui ont été identifiés à ce jour se situent au Japon et auraient plus de 2000 ans.

Des chercheurs et archéologues ont découvert des fossiles de Ginkgo biloba datant de 270 millions d’années. L’arbre serait donc apparu sur Terre avant même les dinosaures. Le fait qu’il ait traversé les âges et les bouleversements climatiques de notre planète témoigne de sa ténacité. Il résiste aujourd’hui très bien à la pollution et a été le seul arbre à avoir survécu aux bombardements d’Hiroshima. Il y est d’ailleurs considéré comme un symbole de la croissance et de la longévité.

Le Ginkgo biloba pousse aujourd’hui principalement dans son environnement naturel en Chine et en Asie du Sud-Est. Il pousse également en Europe où il a été introduit dès le XIXème siècle. Afin de répondre à la demande florissante des laboratoires depuis quelques décennies, le Ginkgo biloba est cultivé en France ainsi qu’aux États-Unis.  

La Médecine Chinoise utilise les fruits de cet arbre depuis l’antiquité. Ses noyaux étaient traditionnellement utilisés pour traiter des symptômes comme l’asthme et certaines maladies respiratoires. Ces mêmes noyaux constituent également un des aliments traditionnels de la gastronomie chinoise comparables aux pistaches iraniennes. Les graines du Ginkgo biloba entrent aussi dans la composition de plats traditionnels japonais où elles sont toujours servies cuites (toxiques voire mortelles crues).

Ce n’est que dans les années 1980 que le monde scientifique s’est réellement intéressé aux vertus médicinales du Ginkgo biloba. Depuis, une multitude d’études ont mis en exergue ses potentielles applications médicales. Toutes démontrent l’intérêt de ses feuilles qui contiennent une variété de substances à l’image des flavonoïdes qui constituent de puissants antioxydants.

De nombreuses vertus sont prêtées au Ginkgo biloba comme le ralentissement de la diminution des capacités cognitives liées au vieillissement ou encore la protection cérébrale contre la maladie d’Alzheimer. Néanmoins, à ce jour seuls certains effets ont été validés par la communauté scientifique :

  • Activité antioxydante puissante 
  • Amélioration du débit sanguin du corps et principalement au niveau du cerveau 
  • Optimisation de la création des neurotransmetteurs de l’organisme 
  • Modulation du métabolisme du glucose

 

Indications principales

 

Complément alimentaire avec ginkgo

Le Ginkgo biloba est majoritairement composé de flavonoïdes, qui en tant que puissants antioxydants ont pour rôle de ralentir le vieillissement des cellules, et de Ginkgolides-Bilobalides qui ont une action favorable sur la circulation veineuse. 

Le Ginkgo biloba est principalement plébiscité pour son efficacité sur : 

  • Les capacités cognitives : le Ginkgo biloba renforce l’ensemble de l’activité cérébrale en améliorant la mémoire, la concentration, l’attention ainsi que les facultés d’apprentissage. Ses feuilles ont pour propriété d’induire une augmentation du nombre de neurones et de les protéger contre l’oxydation.
  • L’anxiété : le Ginkgo biloba abaisse le niveau de nervosité, l’agitation, l’irritabilité ou encore l’hyperactivité. Il permet de favoriser le sommeil grâce à son action sédative (sans provoquer de somnolences ni de baisse d’énergie). Pour combattre le surmenage et la fatigue nerveuse, il est souvent associé avec le Ginseng et la Rhodiola. Pour lutter contre le stress, il est bien souvent couplé avec l’Ashwagandha.
  • Les radicaux libres : grâce à son puissant pouvoir antioxydant, le Ginkgo biloba protège les membranes cellulaires des radicaux libres, notamment ceux générés par le stress oxydatif. Par effet ricochet, il prévient l’altération des fonctions cellulaires comme la transmission des messages nerveux qui circulent via les réseaux neuronaux. En d’autres termes, il contribue à veiller au maintien de la bonne circulation de l’information dans l’organisme.
  • Le cerveau : le Ginkgo biloba a la capacité de dilater les vaisseaux et de fluidifier le sang qui coule dans le corps. Cette dilatation va entre autres grandement favoriser l’augmentation de l’irrigation cérébrale.
  • L’énergie et la santé : le Ginkgo biloba constitue un puissant revitalisant qui renforce l’énergie vitale de l’organisme particulièrement après une phase de convalescence ou d’affaiblissement général. Il redonne de la forme, de l’énergie et du tonus à l’organisme.

  

Focus sur le fonctionnement de la mémoire

 

Le cerveau est composé de plus de 100 milliards de cellules nerveuses couramment appelées les neurones. Ils communiquent entre eux grâce aux dendrites et axones qui ressemblent à des filaments au bout desquels se trouvent des récepteurs. Les messagers chimiques qui y transitent sont les neurotransmetteurs. Il en existe une multitude qui jouent tous un rôle différent dans notre organisme. Les plus connus sont la dopamine, la sérotonine et le GABA. L’acétylcholine reste moins connue alors qu’elle prend une part considérable dans le bon fonctionnement de la mémoire. Elle pilote la capacité à retenir une information, à la stocker et à la retrouver au moment opportun.

À noter que l’acétylcholine n’est pas fabriquée comme les autres neurotransmetteurs à partir d’un acide aminé. Elle est synthétisée par l’organisme grâce à la choline. Cette substance se retrouve en très grande quantité dans l’œuf, mais également dans le foie, le soja, les légumes crucifère (principalement le brocoli), ou encore les légumineuses et les cacahuètes. Son importance est tellement capitale dans notre organisme que certains scientifiques émettent le souhait de la hisser au rang des vitamines.

 

Où en trouver ?

 

Notre complément alimentaire innovant UP contient un extrait sec de Ginkgo biloba titré à 24% en glucoflavonoïdes et à 6% en terpéno-lactones. Extrait à 50/1, deux gélules de CIAOOO UP apporte un équivalent plante sèche quotidien de 5 grammes de Ginkgo.

 

Contre-indications

 

La littérature scientifique ne signale pas d’effets indésirables aux doses thérapeutiques fréquemment recommandées. Cependant, il convient de demander l’avis de son médecin traitant en cas de prises d’anticoagulants.

L’utilisation du Ginkgo biloba est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes.

Articles similaires

Emotions et neurotransmetteurs, quel lien ?
Emotions et neurotransmetteurs, quel lien ?
Depuis quelques années, nous entendons de plus en plus parler du lien entre neurotransmetteurs et émotions. En effet,...
Lire l'article
Le Griffonia, graines du bonheur
Le Griffonia, graines du bonheur
Depuis les années 1970, le griffonia est une plante très prisée par l’industrie pharmaceutique pour ses graines qui c...
Lire l'article
La L-Glutamine, l'acide aminé le plus abondant dans le corps humain
La L-Glutamine, l'acide aminé le plus abondant dans le corps humain
  La glutamine est un acide aminé qui constitue en partie les protéines. Cet acide aminé est le plus abondant dans le...
Lire l'article

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés