Stress et fatigue : quel lien ? – ciaooo.today

Stress et fatigue : quel lien ?

Le mot « stress » puise ses origines dans le mot latin stringere qui signifie « serré ». Le terme de stress est également emprunté au monde de la physique pour désigner une « contrainte subie par un matériau ».

Si nous décodons le stress, il arrive suite à un changement plus ou moins brutal dans la vie d’une personne jusque-là équilibrée. L’individu n’a alors plus les ressources nécessaires pour répondre à des sollicitations extérieures et ne parvient pas à s’y adapter.

Lors d’une situation de stress, le corps va réagir en stimulant le système nerveux et le système endocrinien notamment via les glandes surrénales. Si cet état est latent ou est ressenti de manière récurrente, l’organisme va s’épuiser et laisser place à une période de fatigue pouvant aller jusqu’au burnout.

Le Syndrome Général d’Adaptation (SAG) face au stress

 

La fonction du stress est adaptative. Elle nous permet de mobiliser nos ressources afin de nous préparer à affronter un changement important dans notre environnement ou à répondre à un danger imminent.

Au niveau physiologique, lorsqu’un élément stressant est capté par nos organes sensoriels, il est dirigé vers notre cerveau, plus précisément dans notre cortex et notre système limbique. Ce couple système limbique/cortex fonctionne comme un centre d’analyse. Il va comparer l’élément stressant avec ce que nous avons déjà vécu par le passé. Ainsi, face à un stimulus identique, nos réactions seront différentes car elles seront influencées par nos expériences affectives et l’apprentissage que nous avons fait de la vie.

Une fois cette comparaison faite, une réponse est déclenchée au niveau des amygdales (du cerveau) et de l’hippocampe et envoyée à l’hypothalamus. Celui-ci va à son tour, tel un chef d’orchestre, activer le système nerveux sympathique et le système endocrinien. À partir de ce moment-là, les impacts du stress se font ressentir sur l’organisme. Nos capacités physiques sont décuplées au détriment de nos capacités intellectuelles.

Ce mécanisme est très performant et bénéfique tant qu’il n’est pas activé trop souvent. Le problème apparaît lorsque les situations de stress sont répétées et que le corps arrive dans une phase dite « d’épuisement » (phase 2 du stress – « Le cercle vicieux du stress »). Lorsque cette phase est atteinte, l’organisme ne sait plus s’autoréguler. Il produit constamment du cortisol, communément appelé hormone du stress, ainsi que des catécholamines qui jouent le rôle d’hormones ou de neurotransmetteurs (comme l’adrénaline). Cette production voire surproduction constante épuise littéralement l’organisme qui se fatigue en étant tout le temps mobilisé

On parle alors de stress chronique. S’il n’est pas stoppé, cet excès va conduire à une phase d’épuisement avéré (phase 3 du stress). Au niveau physiologique, le cortisol est en déficit car le corps ne parvient plus à le produire. La production de dopamine qui est un neurotransmetteur jouant un rôle crucial dans la motivation est également en berne. La fatigue se fait davantage ressentir autant sur le plan physique que psychique.

Pour résumer, lorsque le stress s’installe insidieusement dans nos vies, il nous épuise. Que nous soyons dans une phase de surproduction d’hormones et de neurotransmetteurs ou au contraire de sous production car notre organisme n’arrive plus à suivre, nous ressentons de la fatigue. Il est aujourd’hui commun de se sentir tout le temps fatigué ou de ressentir des périodes de grandes fatigues. Celles-ci peuvent être à l’origine générées par des épisodes de stress latents ou intenses.

 

L’impact du stress sur la santé et in fine sur la forme physique et mentale

 

Parfois, nous n’identifions pas le stress comme étant l’élément déclencheur de symptômes et désagréments pouvant causer de la fatigue dans notre quotidien. Et pourtant, le stress chronique est à l’origine de bien des maux, à tel point qu’il est qualifié de « mal du siècle ».

On dort mal quand on est stressé, et qui dort mal stresse bien

homme fatigué

Sur le plan psychique, le stress peut engendrer des troubles du sommeil et des insomnies entraînant une augmentation de l’état de nervosité et d’irritabilité.

Lorsque nous vivons des événements stressants, le temps d’endormissement peut être allongé allant jusqu’à provoquer des insomnies. Tout cela rentre dans l’ordre une fois que l’épisode stressant se termine. Néanmoins, cet impact sur le sommeil peut s’installer en cas de stress chronique. En effet, le stress stimule le système nerveux et le système endocrinien qui va libérer de la CRH (corticotropin releasing hormone), hormone créant un état d’hyper vigilance. Cette production accrue a un impact direct sur l’endormissement, la qualité du sommeil et le temps de repos.

Ainsi, plus le niveau de stress est élevé, plus le risque d’insomnie est présent. Le stress au travail serait d’ailleurs le plus associé aux troubles du sommeil : augmentation de la charge et des exigences au travail et manque d’autonomie dans les prises de décision.

Plus on est stressé, plus on tombe malade, et plus on se fatigue

Lorsque les épisodes de stress deviennent trop répétés, cela impacte directement notre système immunitaire.  

En effet, le stress chronique entraîne un excès de production de cortisol. Si cette surproduction est constante, l’organisme va développer des mécanismes de résistance. Le cortisol produit en excès et n’est plus reconnu. Le corps va alors rentrer dans une phase d’inflammation chronique et être moins apte à répondre aux agressions de virus et de bactéries. Cet état inflammatoire peut également à terme constituer un facteur aggravant, voire déclenchant des MAI (maladies auto-immunes).  À noter que le cortisol est reconnu comme un agent immunosuppresseur s’il est produit en excès par l’organisme.

Afin d’éviter que le stress engendre une fatigue physique et mentale par effet ricochet, il semble judicieux d’aller l’attaquer à la racine en changeant ses habitudes (ne plus subir son stress) et en soutenant son organisme avec notre produit Zen.

Articles similaires

Le L-Tryptophane
Le L-Tryptophane
C'est quoi ? 🤔         Le l-tryptophane est un acide aminé, lui-même composant des protéines. Il est essentiel car no...
Lire l'article
Tout le monde en parle 🧘 la Méditation 🧘
Tout le monde en parle 🧘 la Méditation 🧘
    La méditation est un thème très à la mode. Tout le monde en parle mais certains sont réticents à tester car ils ...
Lire l'article
Limiter sa prise de poids due au stress : augmenter la densité nutritionnelle des aliments
Limiter sa prise de poids due au stress : augmenter la densité nutritionnelle des aliments
La prise de poids est courante en période de stress... Or, il existe de nombreuses astuces pour qu’elle ne soit pas s...
Lire l'article

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés